Sélectionner une page

Les Westfjords

Réveil au calme. Il ne fait pas très beau ce matin et nous quittons le camping vers 09h30.

Baies après baies, fjords après fjords, nous sommes émerveillés au détour de chaque virage. vers 11h, une petite source d’eau chaude nous attire: c’est notre première expérience, très agréable. L’eau nous adoucit la peau, mais le retour à la voiture sous le froid est compliqué 😄

Puis nous quittons la route 60 pour la 62, qui la prolonge pour le contournement des fjords.. Au bout de 3h de route, la piste F612 s’offre à nous, nous permettant d’explorer la partie sud est des westfjords. Sur la gauche, la F614 est raide et s’apparente à une piste, avec en contrebas la magnifique plage de sable rouge de Rauðisandur.

Un petit village de pécheur avec un café tenu par des français. Au menu tartines de truites fumées et soupe au champignon, excellente.. un peu de chaud, ca fait du bien! Une petite ballade le long de cette plage, dont le sable paraissait plus rouge de loin, et, le froid se faisant ressentir, retour dans notre van.

 

Un des objectifs dans cette partie de l’Islande est d’aller jusqu’aux falaises de Látrabjarg, qui culminent à 440m et abritent sur 14km, l’une des plus belles colonies d’oiseaux d’Islande. La distance n’est pas énorme, en ligne droite, mais s’avère encore très longue par la route. Il faudrait pour cela s’arrêter dans le coin, mais cette première journée me permet d’estimer le temps nécessaire pour parcourir cette région de l’ile. Et nous n’avons pas le temps, au risque de réduire les autres escales sur l’ile, car il n’y a pas le choix: il faut faire le tour de l’ile. Comptez, selon moi, 3 bonnes journées si vous désirez visiter cette partie de l’Islande.

C’est donc avec regret que nous rebroussons chemin et arrivons au camping de Saesberg vers 21h. Sur la route arrêt dans le village de Borðeyri pour y faire quelques courses. Par contre, pas de bière: ici, les seuls magasins autorisés à vendre des bouteilles (vin, alcool forts, bières) sont les Vínbúðin, fermé à cette heure tardive !

Camping au bord de l’eau, avec un bain chaud en prime. Charlotte et Alice s’y prélassent avant l’arrivée de la pluie.

 

Pin It on Pinterest

Share This