Sélectionner une page

Marché aux poissons de Tsukiji

Aujourd’hui , direction le sud est de la ville. Nous commençons par le marché aux poissons, en extérieur. Celui réservé aux professionnels est désormais inaccessible au public. Reste ces quelques allées marchandes restent toujours très agréables à parcourir,; on y trouve, bien rangés,  vendeurs de poissons séchés, d’ustensiles de cuisines, brochettes de thon…et le tout sans aucune odeur ! Toutes les caisses en polystyrène sont parfaitement filmées ..zéro mouche ! Ça change des différents marchés de Kep ou Essaouira que nous avons visités..
Mais les odeurs sont importantes, et elles nous manquent… lorsque nous goûtons une brochette de poulpe, nous sommes un peu déçus..pas beaucoup de saveur..*

 

On ne dira pas ça du très bon petit resto japonais avec mini grill sur la table dans lequel nous dégustons poisson frais et riz, grillade de thon, oursins.. Un régal !

Tsukiji Hongwanji

Au bout de ce marché, un bâtiment attire notre attention, sans doute du fait de sa large entrée car l’architecture n’y est pas pour beaucoup. Il s’ agit du temple Tsukiji Hongwanji, le plus important lieu de prière bouddhique de la région du Kanto. Il sert de base pour la diffusion du courant tout autour de la capitale. Fondé en 1617, il fut détruit puis reconstruit suite a de nombreux séismes.

J’ai l’impression que c’est le cas de beaucoup de batiment, ici. Construits et reconstruits…

 

Nous ne sommes pas loin des jardins de Hama-Rikyu, d’où l’idée de rejoindre Obaïdo, un quartier artificiel construit sur la mer.

Les jardins de Hama-Rikyu

En 1654, le 4e shogun construit ici une étendue artificielle pour y construire une villa secondaire, vue mer, qui plus tard devint la propriété du shogunat. Finalement elle fut la villa secondaire de la famille impériale, au lendemain de la restauration de Menji et fut rebaptisée Hama Rikyu.
En 1945, elle devint propriété de la ville de Tokyo.
Comme tous les jardins de la ville, ils méritent d’être être vus au Printemps et en automne. Pour le moment, ils sont certes très bien entretenus , mais manquent a mon avis de couleur 😑 , à part ce joli parterre de coquelicots.

Dans tous les cas, il faut passer par la pour prendre le ferry, et avoir ainsi une superbe vue de la baie de Tokyo et ses impressionnants gratte-ciel.. Pour cela, il faut bien entendu payer l’entrée, tarifs équivalents aux nôtres..

Pin It on Pinterest

Share This